2 mois, 2 faits

29Mar11

Avec la collaboration de EABDC.

Premier fait | J’ai toujours pensé que ce serait avec le temps qu’on réaliserait que les premiers jours d’un enfant passent vite. Je croyais qu’en les vivant on serait tellement absorbés par le quotidien, la routine et le manque de sommeil qu’on ne se rendrait pas compte de l’évolution hyper rapide d’un Loulou de quelques semaines. Probablement parce que tous les parents nous répètent «d’en profiter, que ça passe vite et que ça ne revient pas…» S’ils prennent la peine de le mentionner, c’est sans doute parce qu’ils auraient souhaité être avertis quand ils sont passés par là?

Heureusement pour moi, j’ai la chance d’être totalement dédiée à ses premiers instants de vie et à chaque jour mon EABDC me surprend! J’ai souvent l’impression qu’on vit une vie concentrée dans une boule de verre (surtout les jours où il neige…).

Je ne devrais pas oublier tout ce bonheur.

Deuxième fait | Confession de mère… même si je souhaite très sincèrement qu’EABDC ne soit pas antisocial ou surprotégé, et que j’ai toujours souhaité ne pas être une maman trop lionne avec son petit, j’ai vraiment du mal à le laisser dans les bras de quelqu’un d’autre lorsqu’il pleure. Je suis convaincue qu’un bébé de deux mois ne pleure pas pour rien et, comme dirait mon amie Mathilde, «il n’y a rien qu’un bon sein chaud ne peut pas consoler…» J’exagère? Je me pose souvent la question mais je serais incapable d’agir autrement.

Ceci dit, je n’ai pas de mal à le laisser aller quand ses besoins sont comblés! Bien au contraire! Je rêve encore de cet après-midi de massage…


3 Responses to “2 mois, 2 faits”  

  1. 1 annik decelles

    c’est si beau ce que tu écris… et si vrai!
    c’est cette vague impression que ce petit être à la fois si fort et si fragile ne «survivra pas à notre absence»… c’est certain qu’après 9 mois en nous, le besoins est «criant» de se calmer seulement avec nous, la maman, l’unique!
    Par expérience, on dirait que l’on coupe le cordon peu à peu quand ils se mettent à eux-même socialiser et s’intéresser aux autres…
    c’est si beau les voir grandir et en même temps on voudrait qu’ils restent tout-petit tout le temps!

  2. 2 Stéphanie Trudel

    Un seul conseil: fie toi à ton instinct ! Si tu n’aimes pas que quelqu’un d’autre le prenne, ne les laisse pas faire. C’est ton petit lion et tu es la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour lui. Gâtes-toi et prends le aussi souvent que possible. Ça passe tellement vite !

  3. 3 Mel

    What’s up everybody, here every one is sharing these kinds of know-how,
    so it’s fastidious to read this website, and I used to go to see this weblog everyday.

Leave a Reply