Journée moche

19Apr11

Quand j’étais petite, je me rappelle de cette terrible journée où, en revenant de l’école, mon chien ne m’attendait pas. J’ai fait le tour de la maison, je suis sortie dehors pour l’appeler. Aucun signe de vie. Ma mère ne savait pas comment m’annoncer la nouvelle. Mon meilleur ami était mort.

Aujourd’hui, c’est à ce possible enfant qui ne retrouvera pas son beau chien blanc que j’ai pensé quand je suis sortie de ma voiture et que j’ai vu la tache de sang rouge vif sur la neige blanche-blanche et le poil tout aussi blanc de l’animal étendu, respirant ses dernières bouffées d’air frais.

Je l’ai flatté. J’ai pensé le mettre dans le coffre de ma voiture, pour l’amener chez le vet. Puis j’ai reconnu les derniers signes de vie d’une bête qui souffre. J’aurais aimé qu’il soit mort sur le coup, mais je n’aurais pas vu ses yeux d’un bleu si doux. Je l’ai flatté encore un peu. Je lui ai parlé. Je me suis excusée, même si c’est lui qui a couru vers moi et brisé ma voiture. J’ai versé quelques larmes et je suis partie.

J’espère que ce chien sans nom ni adresse ne fera pas pleurer trop de gens ce soir.


No Responses to “Journée moche”  

  1. No Comments

Leave a Reply